Nous avons appris le changement de président du Conseil Administratif de Palexpo.

François Longchamp remplacera Robert Hensler qui a présidé depuis 2008 ce Centre d’Expositions et de Congrès Genevois. William Morris et Maurice Turrettini sont nommés administrateurs en remplacement de Luc Argand  et Paul Muller.

François Longchamp n’est pas un inconnu des Genevois. 

Titulaire d’une licence en droit , il intègre le secrétariat du parti Radical Genevois.

A 29 ans il devient secrétaire général du Département de l’Action Sociale et de la Santé en 1993.

En 2000 , il dirige la rubrique régionale du quotidien Le Temps.

En 2002 il est directeur général  de la Fondation Foyer Handicap qu’il sauve d’une faillite imminente. 

Il fut Conseiller d’Etat du Canton de Genève  du 5 décembre au 31 mai 2018, tout d’abord en charge du Département de la Solidarité et de l’Emploi, puis celui de l’Urbanisme. 

De 2013 à 2018, il fut président du Conseil d’Etat , dernier conseiller d’état du parti radical qui qui fusionnera en 2011 avec le parti libéral. 

En 2019, il devient le président de la Fondation Aventinus pour «soutenir et stimuler l’existence de médias et de projets journalistiques de qualité».

On lui doit de nombreuses réformes, lutte contre le chômage, dynamisation de l’aide sociale, refonte de la loi sur les Ems, modernisation de l’aéroport et de Palexpo.

Il est à parier que François Longchamp est l’homme de la situation pour Palexpo, à l’heure où sa grande halle voit toutes ses expositions repoussées, dont la plus importante, celle qui a une grande retombée économique sur Genève « le Salon de l’Automobile ».  A ce jour on ne sait toujours pas s’il pourra avoir lieu en 2021, ce qui impacterait fortement l’hôtellerie et la restauration de notre région, secteurs qui à la sortie de la fermeture due au Coronavirus ont déjà toutes les peines à se relever économiquement.

 

Texte Danielle Foglia-Winiger  

https://lacturomande.ch/abonnement/

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here